dimanche 28 septembre 2008

R.I.P.

Paul NEWMAN est mort avant-hier.
En conséquence, je tiens à rendre hommage à Anita PAGE, star du muet, décédée le 6 septembre 2008, dans la plus totale indifférence médiatique.
Mes plus sincères condoléances à Randal MALONE, et mes plus chaleureux remerciements à Ron FORD, qui eut le bon goût de diriger cette légendaire figure du cinéma dans trois de ses derniers films : Hollywood Mortuary (1999), The Crawling brain (2000), et Witchcraft XI : Sisters in blood (2002).

Anita PAGE dans Hollywood Mortuary (Ron FORD - 1999)


3 commentaires:

YRREIHT ZETLUB a dit…

Une grande dame du cinéma de l'âge d'or s'en est allée, en silence...
Le silence, elle le connaissait fort bien, elle qui avait justement connue la grande époque du cinéma silencieux que nous connaissons tous sous le nom de cinéma muet.
MERCI, MILLE FOIS MERCI, MISS ANITA PAGE, pour avoir, avec la grâce, la beauté et le talent qui n'appartiennent qu'aux reines, donné tant et tant de joie aux cinéphiles respectueux que nous sommes et si attristés de vous voir partir.
MILLE MERCI aussi à RANDAL MALONE et RON FORD d'avoir si gentiment accompagné les dernières annèes de vie et de cinéma de MISS ANITA.
Le cinéma et les grandes dames qui lui ont donné leur vie n'ont pas d'âge.
Notre amour de cinéphile et notre respect accompagnent MISS ANITA PAGE où qu'elle soit désormais...
Au paradis des sirènes silencieuses...

YRREIHT ZETLUB

Fugitive a dit…

N'était-ce pas elle dans "La Fiancée de la jungle" ("Jungle Bride" en vo) : je me souviens d'un cinéma de minuit, il y a au moins 30 automnes !

bbjane a dit…

Ma chérie, si vous êtes Fugitive, votre mémoire, elle, est emphytéotique (et toc !)... C'est bien Miss Page qui fut la Fiancée de la Jungle. Vous avez gagné une nuit avec Tarzan (veinarde !), ou avec sa compagne, au choix -- mais je vous le déconseille, car vous n'ignorez pas que "là où y a d'la Jane..."
Bienvenue dans le monde de BB, et au plaisir d'une prochaine "fugitive" incruste...